Tel est le message martelé par Samuel Vandaele, président de Jeunes Agriculteurs, à l’occasion de la présentation des vœux à la presse, le 23 janvier dernier. Pourquoi certains jeunes décident de prendre des responsabilités, tandis que d’autres se désintéressent de tout engagement politique ?

JA tente d’y répondre au travers d’une enquête, dont les résultats seront restitués au congrès 2020, en juin. Un travail sur l’engagement syndical certes, mais aussi sur l’investissement dans les OPA ou les mairies. « L’engagement et la coopération s’estompent, a souligné le président, nous sommes de moins en moins présents. »

À l’aube des municipales, le syndicat invite son réseau à s’investir davantage dans les mairies. « La circulation agricole, les PLU, qui mieux que nous, agriculteurs, connaît ces sujets ? »

JA planche également sur une charte destinée aux candidats aux prochaines élections, pour les sensibiliser aux enjeux agricoles. Celle-ci sera disponible au moment du Salon de l’agriculture, pour les candidats qui souhaiteront la signer.

A. G.