« Les premiers virus caractérisés sont des virus d’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) de sous-type H5N8 appartenant au clade 2.3.4.4b de la lignée A/goose/Guandong/1/96. Il s’agit d’un virus distinct de celui qui circulait les années précédentes », assure la plateforme française d’épidémiosurveillance en santé animale (ESA), le 22 janvier, suite à la multiplication...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
48%

Vous avez parcouru 48% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !