Le ministère de l’Agriculture a publié, le 13 août 2020, un arrêté fixant les nouvelles conditions de production relatives aux gros bovins de boucherie en label rouge. De ce fait, le précédent texte, en date du 27 juillet 2017, est abrogé. Les évolutions portent à la fois sur les animaux vifs et sur la viande.

Parmi les nouveautés figurent l’autonomie alimentaire du troupeau fixée à 80 %, l’ouverture aux races mixtes ou encore l’encadrement des conditions de manipulation des animaux. En cas de castration ou d’écornage, « la souffrance des animaux est réduite au minimum grâce à une anesthésie et/ou analgésie », stipule le texte. S’agissant de la transformation, il est désormais possible de mettre en œuvre jusqu’à 30 % de viande en haché congelé dans la fabrication de viande hachée surgelée.

Lucie Pouchard