Arvalis, Terres Inovia et l’ITB (1) indiquent que leur action Syppre, visant à accompagner la mise au point de systèmes de grandes cultures innovants, est à mi-parcours. Clotilde Toqué, qui manage le projet, fait le bilan après trois campagnes en transition : « Globalement, la multiperformance n’est pas atteinte, mais le contraire aurait été surprenant. » Si certains critères environnementaux ont été améliorés dans les cinq régions testées, « les systèmes ne sont pas encore au point vis-à-vis de la rentabilité. Les prix n’ont pas permis de compenser les manques à gagner. » Plusieurs leviers techniques ont toutefois montré leur intérêt localement, permettant, par exemple, de sécuriser le colza dans le Berry.

Le site internet du projet (2) réunit plus d’informations.

H. P.

(1 Institut technique de la betterave.

(2) https://syppre.fr/