En janvier 2021, plus de la moitié des usages du glyphosate sera interdite en France. C’est ce qu’a assuré Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique et solidaire, alors qu’elle était invitée dans le 7/9 de France Inter le 8 septembre. « J’ai eu le préfet Pierre-Étienne Bisch […], qui est plutôt en train de bien avancer dans la recherche pour qu’on ait des alternatives. Donc on va avoir des interdictions de glyphosate sur certaines utilisations dès le début de l’année prochaine, a détaillé la ministre, qui juge que cela n’est pas encore suffisant et qu’il faut continuer à travailler pour trouver des alternatives. Elle a d’ailleurs fait un parallèle entre glyphosate et néonicotinoïdes : « On est sur l’exemple typique que nous rencontrons quand nous ne sommes pas suffisamment vigilants sur l’application des lois que nous votons. »

Marie-Astrid Batut