Lors d’une conférence de presse de la Fédération nationale bovine (FNB), le 1er juin à Paris, Système U s’est engagé dans la valorisation des races allaitantes représentant le « cœur de gamme ».

L’engagement, signé des deux parties, est fondé sur une charte qualitative, permettant de se différencier de l’entrée de gamme et du premium, puis surtout pour l’éleveur, d’obtenir en moyenne 1 €/kg de plus sur chaque animal. « Cela correspond à la hausse des coûts de production », précise Serge Papin, le président de Système U. Car la base de l’engagement, c’est de tenir compte de ces coûts qui incombent aux éleveurs, et de les réviser chaque trimestre.