La Banque européenne d’investissement (BEI) veut accompagner davantage le financement de l’agriculture. Après l’annonce d’un programme de 2 milliards d’euros à l’échelle européenne, le 29 avril, elle rappelle qu’elle travaille avec l’État français à la mise en place d’un fonds de garantie pour les jeunes agriculteurs. Annoncé par Emmanuel Macron lors du Salon de l’agriculture en février, ce fonds devrait permettre aux banques de prêter entre 800 millions et 1 milliard d’euros à des conditions avantageuses. « C’est un mode de financement innovant qui combine des fonds de l’État français et de l’Europe, ainsi qu’une très grande garantie de la BEI. Les banques pourront faire plus de prêts et de meilleures conditions aux agriculteurs nouvellement installés », souligne Ambroise Fayolle, vice-président de la BEI. Les banques agricoles devraient pouvoir distribuer ces prêts à partir de la fin de l’année 2019.

M.Salset