Pour pouvoir être épandus comme fertilisants agricoles sans autorisation spécifique, les digestats de méthaniseurs doivent répondre à des normes. Auparavant, seul DigAgri 1 était approuvé (méthanisation par voie liquide mésophile).Deux nouveaux cahiers des charges sont venus allonger la liste des digestats épandables.

Désormais, le DigAgri 2 prend en compte les installations aux procédés discontinus en voie sèche, mésophiles comme thermophiles (avec une durée de séjour minimale réduite à trente jours).

Le cahier DigAgri 3 concerne les procédés en voie liquide, mais étend les autorisations aux installations thermophiles. Il autorise également de nouvelles matières premières, notamment des biodéchets et sous-produits industriels alimentaires, des déchets végétaux issus de jardins et espaces verts, et ceux du traitement de l’eau.

Gildas Baron