Le Conseil national des appellations d’origine laitière (Cnaol) a tenu son assemblée générale dans les Pyrénées-Atlantiques, le 24 septembre.

Au cœur des discussions, la démarche « AOP laitières durables ». Fruit d’une réflexion collective, elle doit devenir le fil conducteur des 51 appellations d’ici à 2030. Un horizon au bout duquel chacune devrait avoir consigné ses nouveaux engagements sociaux, économiques et environnementaux dans son cahier des charges. Chaque Organisme de défense et de gestion (ODG) doit choisir un minimum de 18 engagements parmi les 65 proposés dans leur « modèle agro-alimentaire durable » : « Ils permettent de couvrir la diversité des situations tout en préservant les spécificités de chaque appellation », précise le président Michel Lacoste.

H. Quenin