On prend les mêmes et on recommence. Les résultats des élections des représentants aux chambres d’agriculture, diffusés le 19 février par le ministère, ont un air de déjà-vu. Le classement national et les proportions des différentes forces syndicales sont pratiquement identiques à ceux des dernières élections de 2013. Les listes d’union de la FNSEA-Jeunes agriculteurs (JA) et leurs apparentées occupent de nouveau la première place, avec plus de 52 % des voix. Derrière, la Coordination rurale (CR) et la Confédération paysanne complètent le podium, avec respectivement 20,17 % et 19,28 % des suffrages. Un écart qui pourrait se creuser un peu plus. A l’heure où nous publions ces lignes, le ministère de l’Agriculture s’apprêtait à communiquer un nouveau résultat qui intégrerait le score de listes ayant décidé, après le scrutin, de rattacher leurs voix à la CR. Le Modef reste, quant à lui, loin derrière, avec 1,39 % des voix.

Nouveau vote en Loire-Atlantique ?

Un rattachement qui n’a aucun impact sur le résultat départemental. « Cela reste une question de représentativité nationale », précisait Bernard Lannes, son président au Salon international de l’agriculture, le 24 février. Le score pourrait aussi bouger en Loire-Atlantique, où la liste FNSEA-JA a formé plusieurs recours sur des irrégularités lors de la campagne et du vote. Un recours qui pourrait, selon la décision du juge, aboutir à de nouvelles élections. C’est en tout cas ce que souhaite le syndicat, qui a vu sa liste locale perdre les élections face à la Conf’ pour seulement deux voix.

Alexis Marcotte