Le réseau « Bienvenue à la ferme » a réalisé une enquête pendant le confinement auprès de 570 adhérents de l’agritourisme (1). Un tiers d’entre eux estiment avoir perdu 5 000 euros de chiffre d’affaires par mois depuis l’arrêt d’activité. Les plus impactés sont les fermes équestres, les fermes-auberges et de dégustation. Un quart des enquêtés...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
52%

Vous avez parcouru 52% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !