L’Efsa (1) et l’Echa (2) ont lancé le 23 septembre 2021 des consultations parallèles sur les premières évaluations scientifiques du glyphosate préparées par les quatre pays rapporteurs (France, Hongrie, Pays-Bas, Suède). Durant les 60 jours de la consultation, l’Efsa recueillera des commentaires « de toutes les parties intéressées » sur le rapport d’évaluation du renouvellement de la molécule, tandis que celle de l’Echa portera sur le rapport sur la classification et l’étiquetage.

Générations futures estime toutefois que le dossier est incomplet et prétend que les entreprises demandant sa réhomologation ont écarté certaines études sur sa toxicité et écotoxicité. Ce que réfute la Plateforme Glyphosate France, mettant en avant la « transparence au cœur » de la procédure en cours.

L’Efsa devrait finaliser ses travaux durant le second semestre 2022, en tenant compte de l’avis de l’Echa sur la classification. Bruxelles décidera ensuite avec les États membres s’il y a lieu de renouveler l’approbation de l’herbicide pour une utilisation dans l’UE.

I.E.

(1) Autorité européenne de sécurité des aliments.

(2) Agence européenne des produits chimiques.