L’Agence de services et de paiement (ASP) confirme que « toutes les aides aux producteurs bio seront versées directement sur leurs comptes bancaires, sans interférer avec le traitement des dossiers bio et des ATR (1) qui ne sont pas encore soldés ». La réponse de l’ASP fait suite à la manifestation organisée le 12 septembre 2018 par les agriculteurs de la Fédération régionale de l’agriculture biologique (Frab) de Nouvelle Aquitaine et du Groupement régional de l’agriculture biologique (Grab) du Centre Val de Loire. Devant l’ASP de Limoges, les producteurs ont dénoncé les lenteurs de traitement et les retards de paiement des aides bio. Ils ont aussi exprimé leurs craintes concernant le versement des acomptes de primes pour 2018, prévu le 15 octobre, pour lesquelles l’ASP a apporté une réponse immédiate.

L’ASP et les deux groupements de producteurs bio ont reconnu que ce système d’aides est très complexe et demande à être reformé pour la Pac après 2020, afin d’être plus efficace.

Marie Salset

(1) Apport de trésorerie remboursable.