Le ministère de l’Agriculture est en train de mettre en place, dans le cadre du plan de relance, les « bons diagnostic carbone ». Ils permettront aux jeunes installés (depuis un à cinq ans) de faire un bilan de leurs émissions de gaz à effet de serre, de bénéficier d’un plan d’action pour savoir quels leviers pourraient être mobilisés pour les améliorer, puis d’un accompagnement pour sa mise en œuvre.

« Ce dispositif est en train d’être finalisé, a précisé Sébastien Bouvatier, représentant du ministère, le 11 décembre 2020 à l’occasion d’un webinaire organisé par l’Apad (1). Le démarrage effectif se fera au 1er mars 2021. »

L’objectif fixé est de réaliser 5 000 diagnostics carbone via ce projet, qui fonctionnera en 2021 et 2022, et qui bénéficiera d’un budget de 10 millions d’euros. Le ministère doit, pour l’heure, identifier les structures qui pourront les réaliser.

Hélène parisot

(1) Association pour la promotion d’une agriculture durable.