« La plupart des problèmes associés au bien-être des porcs à l’abattage sont liés à des compétences inadéquates du personnel, ainsi qu’à des installations mal conçues ou mal construites. » Telle est la conclusion de l’Agence européenne de sécurité des aliments (Efsa), dans un rapport publié le 17 juin. L’agence considère que « ...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
57%

Vous avez parcouru 57% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !