Les surfaces de betteraves bio progressent pour 2020-2021 au sein des deux coopératives sucrières qui se sont lancées l’an dernier.

Tereos revendique ainsi 500 hectares pour la prochaine campagne, semés par soixante producteurs. Un accompagnement est prévu concernant le désherbage, le principal défi de cette culture en agriculture biologique­. Lors de l’expérimentation l’an dernier, 200 hectares ont été implantés par trente betteraviers, en bio ou en conversion. La transformation est réalisée à l’usine d’Attin (Pas-de-Calais), mais celle d’Artenay (Loiret) est envisagée comme deuxième site potentiel. Le sucre bio produit a surtout été commercialisé auprès d’industriels.

Cristal Union annonce, de son côté, avoir implanté 1 000 hectares de betteraves bio pour 2020-2021. La coopérative a récolté 500 hectares pour 2019-2020, traités sur le site de Corbeilles-en-Gâtinais (Loiret). Au total, 3 000 tonnes de sucre bio ont déjà été commercialisées en 2020, avec une nouvelle gamme de sucre en poudre pour le consommateur.

Les deux groupes annoncent, par ailleurs, vouloir se lancer dans la production d’alcool bio.

I.E. et C.F.