Les producteurs de lait qui veulent bénéficier de l’aide à la réduction de la production laitière décidée par Bruxelles devront se décider avant le 21 septembre à midi, jour de clôture de l’enregistrement des demandes. Pour réduire les volumes, quatre périodes de trois mois, débutant en octobre, novembre, décembre ou janvier, sont possibles, mais mieux vaut se positionner sur la première période. En effet, l’enveloppe ne sera pas réabondée en cours de programme d’aide. Or le succès de la mesure est difficile à évaluer.

Seule une demande via internet est possible. Le site sur lequel faire la démarche est celui de FranceAgriMer, et non Telepac, dans la rubrique « Lait », sous-rubrique « Aides ».

Dispositif adapté

Que faire pour ceux qui n’avaient pas de référence en 2015, ou qui, en cours d’installation, montent en puissance ? Stéphane Le Foll a annoncé le 9 septembre « des mesures spécifiques » pour les jeunes agriculteurs. Elles seront précisées courant octobre, car « nous devons avoir un peu de recul au préalable sur la mise en œuvre de l’aide ».

E.C.