On va s’y habituer : la progression de l’agriculture biologique enregistre un nouveau record en 2018, d’après les chiffres stabilisés de l’Agence bio. Le nombre d’exploitations a atteint 41 623 (+ 13 %), avec 4 932 nouvelles fermes (1). La bio représente désormais 9,5 % des fermes et 14,3 % des emplois agricoles. Elle couvre 2 millions d’hectares, soit 7,5 % de la SAU (6,5 % en 2017), dont 500 000 hectares en conversion. Les deux tiers sont des surfaces fourragères, même si seule 10 % de la SAU fourragère est bio (contre 23,3 % de la surface en fruits). Les grandes cultures, à la traîne avec 4,3 %, accélèrent leur expansion : + 31 % en un an.

Les emplois dans la transformation et la distribution bio ont aussi augmenté, respectivement de 12 et 41 %. Enfin, avec 9,7 milliards d’euros (+15,7 % en un an), ce marché représente près de 5 % du panier alimentaire des Français.

B.L.

(1) Environ 6 600 nouvelles notifications et 1 600 arrêts (3 %) en  2018, principalement liés à des départs à la retraite.