Emmanuel Binois, co-président de l’Organisation de producteurs (OP) France Milk Board (FMB) Grand-Ouest, envisage « la création d’une OP européenne. » Objectif : massifier l’offre de lait face aux laiteries, elles-mêmes transnationales. L’OP exhorte les éleveurs à « la responsabilisation. » Les cinq débats que FMB organise du 5 au 7 avril en Normandie, Bretagne et Pays de la Loire, seront l’occasion de le vérifier.