Le groupe Doux compte se placer, début avril, en liquidation judiciaire, en vue d’une éventuelle poursuite d’activité. La demande devrait être déposée le 3 avril devant le tribunal de commerce de Rennes. L’activité se poursuivra en attendant une nouvelle audience courant mai.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
57%

Vous avez parcouru 57% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !