Interviewé sur les ondes de RTL le 5 juin dernier au sujet de l’affaire des salmonelles, Emmanuel Besnier, PDG de Lactalis, reconnaît que « cet aspect de discrétion nous a fortement pénalisés, et c’est pour cela que, depuis cette crise, on a aussi changé. Notre groupe doit évoluer sur plus de communication ». Pour le patron du numéro un mondial du lait, « l’essentiel est de renouveler toutes nos excuses pour ce qu’il s’est passé, afin de faire comprendre que nous avons tiré tous les enseignements de cette crise, et pris les mesures adéquates pour que cela ne puisse plus se reproduire. »