Depuis l’entrée en période d’inactivité vectorielle, le 15 décembre, les conditions de mouvements sur le territoire national ont évolué :

Depuis la zone de surveillance (ZS) : les ruminants peuvent quitter la ZS, à condition de faire l’objet, au moins 14 jours après avoir été désinsectisés, d’un dépistage par PCR avec résultat négatif.

Depuis la zone de protection (ZP) : les animaux vaccinés peuvent quitter la ZP trois semaines après la dernière injection, à condition que le troupeau d’origine soit vacciné. Les animaux de moins de 70 jours peuvent quitter la ZP, sous réserve de désinsectisation et de deux dépistages par PCR (sortie et entrée) avec résultats négatifs, pris en charge par l’État.

Depuis le périmètre interdit (PI) : les animaux vaccinés, ayant fait l’objet d’un dépistage par PCR avec résultat négatif et issus d’un troupeau vacciné peuvent quitter le PI. Les animaux de moins de 70 jours peuvent sortir du PI vers la ZP uniquement, sous réserve de désinsectisation et de deux dépistages par PCR (sortie et entrée) avec résultats négatifs (pris en charge par l’État) et sous réserve que la vaccination du troupeau d’origine ait été mise en œuvre.