La Confédération paysanne a organisé, le 14 décembre, une action au cœur de Paris pour dénoncer les attaques de loups sur les troupeaux. Les éleveurs ont investi le jardin des Tuileries avec leurs brebis, pour demander un rendez-vous avec la ministre de l’Environnement.

Ils ont obtenu « le paiement des mesures de protection, ainsi que les indemnisations des dommages dans les prochaines semaines », le renforcement de la brigade d’intervention et « des tirs de défense renforcés supplémentaires autorisés ».