La France a recouvré son statut indemne de grippe aviaire hautement pathogène le 27 octobre dernier, a annoncé le ministère de l’Agriculture. Ce statut devrait permettre la réouverture de marchés export. Dans le même temps, le pays est repassé en risque « modéré » dans trois départements, du fait des migrations saisonnières d’oiseaux sauvages. En outre, des dérogations temporaires aux cahiers des charges « label rouge », « plein air » et de certaines IGP sont néanmoins possibles, afin de permettre le confinement provisoire des volailles.