Plusieurs nouveaux cas de fièvre catarrhale ovine (FCO) sont détectés chaque semaine depuis la reprise d’activité des moucherons culicoïdes, vecteurs du virus (sérotype 8). Depuis le début de l’année, ce sont 913 nouveaux foyers qui ont été notifiés. Le 25 mai, le ministère de l’Agriculture a donc été amené à étendre la zone réglementée à la quasi-totalité du territoire métropolitain. Désormais, seuls le Finistère et la moitié ouest des Côtes-d’Armor sont encore indemnes.

Le premier cas de FCO à sérotype 8 avait été formellement confirmé par l’Anses le 11 septembre 2015. Ce sérotype ne circulait plus en France depuis 2010. Depuis, la France a recensé 2 379 foyers, dont 2 086 depuis juillet 2016. Les deux départements les plus touchés à ce jour sont l’Allier avec 429 foyers, et le Puy-de-Dôme avec 431 foyers. E. C.

Votre analyse du marché - Bovins de Boucherie

Moins de besoins dans les grandes surfaces

L’activité commerciale est plus calme dans le secteur de l’aval. Sur cette seconde moitié de juin, les ventes affichent un repli en grandes et moyennes surfaces. Un report se renforce sur la restauration hors foyer et vient compenser le recul de commandes à destination des magasins. Du côté des marchés, le commerce reste marqué par une offre modeste, même si les orages de ce week-end ont stoppé le ramassage de l’herbe dans de nombreuses régions.