L’accord de libre-échange avec le Canada (CETA), que les ministres du Commerce de l’UE n’ont pas signé le 18 octobre, s’avérerait tout aussi problématique pour l’élevage que son homologue américain (TTIP), ont alerté des représentants des filières lait et viande et plusieurs organisations de la société civile, lors d’un échange organisé le 11 octobre à l&rsquo...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
68%

Vous avez parcouru 68% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !