« Le contrôle des structures touche ses limites. À titre d’exemple, le nombre d’agriculteurs ne fait que diminuer et la taille des exploitations, grandir. L’objectif de limitation de la taille des exploitations, a priori irréaliste, doit commencer à être oublié.

Guillaume Lorisson, notaire à Dijon