Dès à présent, des crédits pour la protection de plus de 500 hectares de vergers et de vignes contre le gel sont mobilisés. La Région souhaite ainsi faciliter le déploiement des tours antigel, tout en apportant un appui technique dans le montage des dossiers. Elle a également pour ambition de travailler avec le réseau bancaire, afin de proposer des outils adaptés aux exploitants.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
100%

Vous avez parcouru 100% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !