L’UFC-Que Choisir publie une étude dénonçant les « tarifs prohibitifs » et les « marges exorbitantes » de la grande distribution sur les produits bio. Selon elle, pour un ménage français, une consommation annuelle en fruits et légumes exclusivement bio est 79 % plus cher qu’en conventionnel.

Le prix du panier bio ne s’explique pas seulement par des coûts de production plus élevés qu’en agriculture conventionnelle. « 46 % du surcoût du bio provient en réalité des surmarges réalisées par les grandes surfaces », relève l’UFC-Que Choisir. Elles sont 96 % plus élevées en bio qu’en conventionnel.

L’association de consommateurs demande à l’Observatoire de la formation des prix et des marges de se saisir de cette question.