«Une occasion manquée d’inclure des garanties solides environnementales, sanitaires et sociales. » Telle est la conclusion du rapport de la commission indépendante missionnée par le gouvernement pour analyser les conséquences de l’accord de libre-échange signé en juin 2019 par l’UE et les pays du Mercosur. Cette analyse a été remise au Premier ministre le 18 septembre dernier. L’occasion pour...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
28%

Vous avez parcouru 28% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !