Le 4 octobre, au Sommet de l’élevage, Emmanuel Macron a proposé de construire de nouveaux abattoirs en utilisant le grand plan d’investissement (GPI) issu des États généraux de l’alimentation. Quelles seront les suites de cette annonce ?
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
23%

Vous avez parcouru 23% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !