Des enquêtes menées dans quinze exploitations productrices de reblochon AOP fermier ont permis d’identifier les phases de travail les plus pénibles. Des réflexions ont été menées sur la base de ce travail pour réduire la pénibilité : conception des locaux, choix du matériel, manière de l’utiliser y compris lors de son nettoyage et de sa désinfection.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
49%

Vous avez parcouru 49% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !