En 2000, Nicolas Peyrard s’associe en Gaec avec son père Michel sur une structure de 60 ha qui abrite 50 vaches limousines inscrites et 1,5 ha de fruits rouges, à Saint-Romain-Lachalm, en Haute-Loire. Le jeune homme est passionné d’élevage et de génétique. Bon communiquant, il développe les ventes en direct de viande et d’animaux reproducteurs initiées par son père. Sa sœur Cécile les rejoint en...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
12%

Vous avez parcouru 12% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !