La valeur de la production agricole de l'Union européenne est égale aux volumes agricoles produits multipliés par les prix constatés. La valeur de la production européenne a augmenté de 8 % en 2021 par rapport à 2020, pour atteindre 449,5 milliards d'euros, selon les derniers chiffres publiés par Eurostat, le 11 novembre 2022.

Cette progression est principalement due à la hausse des prix des produits et services agricoles (estimée à +7,5 %), alors que le volume produit est stable (estimé à +0,8 %). Dans le même temps, la valeur (volume x prix) des intrants consommés (aliments, semences, engrais, carburant, services vétérinaires etc.) a augmenté de 10 % par rapport à 2020. Elle atteint 260,2 milliards d'euros, dont 39 % sont des charges liées à l'alimentation animale.

+13 % en productions végétales

Plus de la moitié de la valeur de la production (55 %) est issue des productions végétales pour 248,7 milliards d'euros, en hausse de 13 % par rapport à 2020. Les productions animales représentent 36 % de la valeur globale, pour 163,1 milliards d'euros (en majorité du lait et des porcs), soit +3 % par rapport à 2020. La part restante est issue des services agricoles (21,6 milliards d'euros) et des activités secondaires (16,2 milliards d'euros).

- Source : Eurostat

En France, la valeur de la production agricole a progressé de 8 % par rapport à 2020. Excepté pour la Slovénie (–4 %) et le Danemark (–2 %), tous les pays européens ont vu la valeur de leur production augmenter. La Bulgarie et la Roumanie ont les progressions sont les plus fortes, respectivement +37 % et  +25 %.

Les "4 grands" : France, Italie, Allemagne et Espagne

Plus de la moitié (58 %) de la valeur totale de la production provient des "quatre grands" que sont la France (82,4 milliards d'euros), l'Italie (61,2 milliards d'euros), l'Allemagne (59,2 milliards d'euros) et l'Espagne (57,1 milliards d'euros).