. Il modifie l’arrêté du 15 septembre 2021 qui fixait un coefficient provisoire.

 

 

Il est fixé à 95 % comme pour la France métropolitaine et permet de déterminer le montant définitif de l’indemnité de chaque demandeur.