Depuis ce mercredi 23 mars 2022 au matin, la circulation est ralentie au péage de Toulouse-est sur l’A86 ainsi qu’au péage de Villefranche-de-Lauragais. Au total, une centaine d’agriculteurs et une vingtaine de tracteurs ont investi les lieux.

 

La semaine dernière, les jeunes agriculteurs d’Occitanie avaient déjà manifesté contre l’augmentation des prix du carburant et des matières premières en bloquant la raffinerie « Total » de Lespinasse (Toulouse).

 

Divisés en deux groupes, ils ont pris possession des lieux tôt ce matin et mènent actuellement des opérations barrages filtrants sur ces deux péages. Au programme, une opération « péage gratuit » ainsi que la distribution de tracts aux automobilistes afin de rallier l’opinion publique à leur cause.

Des contraintes spécifiques en Occitanie

Selon le syndicat des Jeunes Agriculteurs de la Haute-Garonne, les récentes annonces du gouvernement concernant le secteur agricole sont un début mais restent insuffisantes.

 

Interrogé à ce propos, Thomas Klunker, représentant des Jeunes Agriculteurs de la Haute-Garonne explique que la Région Occitanie a des contraintes spécifiques. « On consomme plus de gasoil et c’est la région avec le moins de revenus », précise-t-il.

 

Pour ces agriculteurs, le gouvernement doit fournir des aides directes pour les exploitations afin de compenser l’augmentation des prix du carburant mais aussi celle des coûts liés à l’alimentation animale. Ils souhaitent être entendus sur le sujet des contraintes spécifiques qu’à la région et soulignent l’importance d’être accompagnés sur le long terme.

 

L’espoir d’être entendu

Les manifestants espèrent donc être entendus rapidement. Le syndicat a d’ailleurs réussi à obtenir un rendez-vous avec la préfecture de la Haute-Garonne cet après-midi. Thomas Klunker se dit même prêt « à lever le camp en début d’après-midi » en cas d’accord avec celle-ci. À l’inverse, sans accord avec la préfecture, les manifestants durciront le mouvement initié pour maintenir la pression.

 

« Une autre opération est en cours près de Gimont », ajoute Thomas Klunker. En effet, outre cette opération, plusieurs manifestations sont prévues dans la région toute cette semaine.