Alors que le Salon international de l’agriculture (SIA) n’aura pas lieu cette année, le Modef (Mouvement de défense des exploitants familiaux) a décidé d’organiser un tour de France des exploitations familiales dans 22 départements. Celui-ci démarrera le 27 février 2021 dans le Jura et prendra fin le 23 avril 2021 en Corrèze.

 

Chaque journée s’articulera autour d’un repas avec une visite de la ferme d’accueil, ainsi que d’une conférence avant de clôturer la journée par une vente directe des produits.

Un Grenelle des prix agricoles

Le premier objectif du syndicat, au travers de ce tour de France, est de mettre en place un « Grenelle des prix agricoles pour améliorer le revenu des paysans ». Le syndicat souhaite « fixer des prix d’achat planchers garantis par l’État » et « encadrer les marges des différents maillons de la chaîne agroalimentaire grâce au coefficient multiplicateur ».

 

Des élus locaux, représentants des administrations, et techniciens agricoles seront sollicités pour animer les débats quotidiens autour de sujets divers : l’installation, le rôle de la Safer, la place des femmes en agriculture, les circuits courts, la bio,…

Rencontrer les consommateurs

« Les consommateurs de demain sont les enfants », ainsi le syndicat a décidé de convier les écoles et lycées agricoles à proximité des fermes.

 

Ces journées seront l’occasion d’échanger entre agriculteurs et concitoyens et « d’organiser collectivement une réflexion entre la société et les agriculteurs », explique le Modef qui souhaite également montrer aux consommateurs qu’une consommation en circuit-court est possible.

 

> À lire aussi : Confédération paysanne : 200 fermes ouvertes pour remplacer le salon de l’agriculture (11/02/2021)