Habituellement fixée au 3 du mois suivant la période d’emploi, la date limite de déclaration du volet social est exceptionnellement décalée au 13 avril 2020 pour les employeurs ayant recours au Tesa +.

 

La MSA justifie ce décalage pour permettre aux employeurs en situation délicate à cause du coronavirus de pouvoir déclarer leurs salariés en activité partielle.

 

> À lire aussi : Baisse d’activité, tout savoir sur le chômage partiel (03/04/2020)

En ligne

Pour rappel, le volet social regroupe l’ensemble des éléments permettant ensuite d’établir et d’éditer le bulletin de paie des salariés (nombre de jours travaillés, congés payés, arrêts de maladie, mode de règlement…).

 

Les données sont saisies directement en ligne, depuis l’espace personnel de l’employeur de main-d’œuvre, sur le site de la MSA.