Promise par la Première ministre, Élisabeth Borne, l’aide de rentrée a été adoptée par les députés lors de l’examen du projet de loi de finances rectificatives 2022.

Un minimum de 100 €

Cette aide, de 100 € par foyer, sera versée automatiquement aux allocataires de minimas sociaux et aides au logement, ainsi qu’aux étudiants boursiers. Le texte prévoit également un bonus de 50 € par enfant. Cela concernerait environ 14 millions de Français. La date de versement n’est pour l’heure pas connue.

 

Cette aide financière ne se substitue pas au chèque alimentaire, qui sera quant à lui débattu dans la prochaine loi de finances.

 

> À lire aussi : Inflation : le chèque alimentaire est-il une bonne idée ? (11/05/22)