Dans un communiqué de presse diffusé ce lundi 3 avril 2017, le Copa-Cogeca revient sur les propositions formulées lors d’une réunion de haut niveau avec la Présidence maltaise. Sur quels sujets ? Sur le règlement omnibus et la simplification de la Pac, deux sujets au menu des ministres européens de l’Agriculture aujourd’hui réunis en conseil.

Seuil d’activation en baisse

Le règlement omnibus est une proposition de règlement relatif aux règles financières applicables au budget général de l’Union. Thomas Magnusson, le président du Copa-Cogeca salue en particulier « les changements proposés concernant l’outil de stabilisation du revenu, qui permettrait] d’activer l’aide lorsque les pertes de revenu dans l’exploitation seront de 20 % au lieu de 30. »

 

Pour l’organisation, « cela devrait contribuer à améliorer l’utilisation de ce système et à mieux cibler l’aide, notamment pour les secteurs laitier et bovin. Le Copa-Cogeca est plus réservé sur les « modifications des instruments financiers visant à faciliter l’obtention de prêts pour les agriculteurs dans le cadre de la politique européenne de développement rural. »

Statu quo sur les SIE

Thomas Magnusson est aussi satisfait de la proposition de la Commission de maintenir le taux de SIE à 5 %. Il a aussi « souligné la nécessité d’une réelle simplification de la Pac, indiquant que nous y appelons depuis les négociations de la dernière réforme », exhortant les institutions à « s’accorder sur une politique forte, commune et avant tout simple à mettre en œuvre. »

(1) SIE : surface d’intérêt écologique.