Dans un communiqué du 16 novembre 2016, la Coordination rurale réagit à l’intervention de Stéphane Le Foll aux neuvièmes Assises nationales de la bio. Le ministre avait craint une dénaturation du bio, avec une production industrielle « hors-sol » avec « comme seul argument le « zéro pesticide » ». Le syndicat partage cette position et exige que le lien au sol soit nécessaire à l’appellation bio.