Le projet Recital (1) a pour objectif de proposer des recommandations régionalisées pour la conduite des Cive. « Syppre Béarn est intéressant pour ce projet, car il n’y a pas beaucoup d’autres plateformes avec autant d’historiques sur ces couverts », indique Nicolas Dagorn. Des enseignements ressortent des premiers travaux, notamment sur le pouvoir méthanogène. « Sur ce critère, le gain d’une espèce à l’autre n’est pas si important que cela : il y a plus d’intérêt à chercher du rendement en adaptant bien l’itinéraire technique », précise l’expert.

(1) Conduit de 2019 à 2023, porté par plusieurs partenaires, dont Arvalis, et financé par l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie.