Mis en place en 2017 à l’échelle nationale, l’observatoire piétin-échaudage de Certis a « de nouveau démontré le bénéfice de la protection sur le capital rendement du blé tendre, du blé dur ou des orges », souligne l’entreprise. Pour exemple, les essais en blé tendre montrent des gains moyens de 5,3 q/ha sur les parcelles ayant reçu Latitute XL par rapport aux parcelles non protégées. Certis constate également « une réelle prise de conscience des céréaliers » vis-à-vis de la protection préventive et une progression de près de 20 % des utilisations de Latitude XL en 2019-2020, précise Vanessa Denaud, chef de marché traitement de semences.

Fort de sa réussite, l’observatoire est reconduit pour la campagne 2020-2021 avec 80 tests répartis sur le territoire, en affinant les bénéfices apportés et en étudiant la protection sur orge hybride.