Agrauxine connaît une croissance à deux chiffres, d’environ 30 à 50 % par an, tirée par le lancement de produits de biocontrôle et de biostimulant, notamment en Argentine et au Brésil. Homologué en Amérique du Sud depuis six ans, Smartfoil, qui atténue l’impact des stress abiotiques (sécheresse, fortes chaleurs) sur colza et protéagineux (dont soja), vient d’être homologué en France à la dose de 2 l/ha. Grâce à ce produit, simple d’utilisation, « on note une hausse de rendement de 3,7 % sur colza, explique Ronan Kempf, directeur marketing et développement. Dans 77 % des cas, l’agriculteur aura un résultat positif avec un retour sur investissement. »

Deux autres biostimulants sont en attente d’homologation pour 2020 sur cultures spécialisées : Pushy Leavly, un stimulateur de développement des plantes, et 5001, permettant d’augmenter le rendement quantitatif et qualitatif.

Deux produits de biocontrôle sont également attendus : pour début 2019, un biofongicide contre botrytis sur vigne, tomate, fraise et moniliose sur fruits à noyau, et, pour 2022, un stimulateur de défenses naturelles contre la septoriose du blé, le sclérotinia du colza et la cercosporiose noire du bananier.

« Nos produits s’intègrent facilement aux programmes de traitement et ne présentent pas ou peu de contraintes d’utilisation supplémentaires pour les agriculteurs », affirme Pierre-Emmanuel Fleurquin, directeur commercial chez Agrauxine.

Florence Mélix

https://agrauxine.com/fr