Un négociant du Limousin a souligné le manque de vaccins contre la FCO dans sa région. « Une réallocation des stocks non utilisés est prévue, répond Didier Guériaux,
de la Direction générale de l’alimentation. Il y a entre 200 000 
et 400 000 doses à répartir. D’autres arriveront en février. » Reste à définir la stratégie vaccinale française pour l’année 2016, notamment son financement.