De janvier à septembre, la consommation française de volailles serait en hausse de 2 à 3 %, tirée par le poulet en restauration hors domicile (RHD). De janvier à octobre, les achats des ménages reculent de 0,8 % sur un an. Les découpes et les élaborés restent dynamiques. Pour les opérateurs, le contexte économique reste délicat, notamment avec le développement de la RHD.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
1%

Vous avez parcouru 1% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !