Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Un index pour le croisement

réservé aux abonnés

 - -->
Fiabilité. Un taureau doit disposer d’au moins 25 descendants croisés aux performances connues pour être éligible à l’indexation IFNxt. © Christian Watier

Le nouvel index IFNxt évalue la facilité de naissance des taureaux de race à viande sur mères laitières.

Depuis janvier 2018, 1 571 taureaux allaitant bénéficient de l’index IFNxt. « L’index facilité de naissance (IFNAIS) déjà existant se base sur des données de mise bas en race pure, rappelle Philippe Boulesteix, chef de projet sélection bovins allaitants à l’Institut de l’élevage. Or, les performances des taureaux peuvent sensiblement varier en fonction de la race des mères, d’où l’importance d’une évaluation spécifique au support maternel laitier. »

Elle est d’autant plus nécessaire que le nombre d’IA de taureaux de races bouchères sur femelles laitières est significatif et a augmenté ces dernières années (1,18 million en 2016-2017 pour les coopératives adhérentes d’Allice, + 20 % par rapport à 2015-2016).

Deux races laitières

L’évaluation IFNxt concerne les taureaux de races blanc bleu, blonde d’Aquitaine, Inra 95 et limousine sur support maternel prim’holstein, et les taureaux charolais sur support montbéliard. Les valeurs génétiques sont estimées essentiellement à partir des poids et des conditions de naissance des veaux croisés, nés chez des éleveurs adhérents à la certification de la parenté bovine.

Ces deux caractères ont une importance égale dans le calcul de l’index. « L’index IFNxt complète les index ABvbf, relatifs aux aptitudes bouchères de ce même type de veaux croisés, mis en place en 2015, souligne Philippe Boulesteix. Désormais, notre réflexion se porte sur l’opportunité d’évaluer le croisement charolais × prim’holstein ou de développer un index de synthèse regroupant facilité de naissance et performances bouchères des croisés. »

Valérie Scarlakens
Index ABvbf

Les index ABvbf estiment, depuis 2015, les performances à l’abattage des veaux de boucherie croisés ou laitiers. Les caractères âge à l’abattage, poids et conformation de la carcasse et couleur de la viande sont évalués. Quatre index sont calculés. Deux élémentaires - CONFvbf (conformation) et COULvbf (couleur) - et deux de synthèse - ICRCvbf (croissance, combinant âge et poids) et IABvbf (synthèse de ces 4 caractères). En 2018, 1 041 taureaux de races allaitantes bénéficient de ces index.

Imprimer Envoyer par mail Commenter
En direct
Afficher toutes les actualités

Cet article est paru dans La France Agricole

Transmission & Patrimoine : tous les conseils pour passer le relais !