Les importations françaises de viande bovine progressent de 2,5 % sur un an, surtout en provenance d’Irlande (+ 12 %) et des Pays-Bas (+ 3 %). A contrario, les exportations reculent de 6,6 %. La consommation, calculée par bilan, reste stable par rapport à 2018. à l’échelle européenne, le scandale sanitaire, survenu en février en Pologne, et les incertitudes liées au Brexit perturbent le marché...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
66%

Vous avez parcouru 66% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !