«C’est un voyage professionnel en Irlande, pays “vert” par excellence, qui a fini de me décider, explique Benoît Julhes, installé en Gaec avec son père, Jean-Pierre, à Badailhac (Cantal). Depuis quatre ans, nous engraissons des génisses produites sur l’exploitation pour nous dégager du marché des broutards maigres sur la voie femelle. Nous disposons pour ce faire d’un marché d’animaux “primeur&rdquo...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
16%

Vous avez parcouru 16% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !
Votre analyse du marché - Bovins de Boucherie

Un équilibre difficile à tenir

Avec les fortes chaleurs, les consommateurs délaissent les viandes rouges au profit des fruits et légumes et de la viande de volaille.