«C’est à la construction d’un nouveau bâtiment contenant 74 places, pour nos laitières que nous avons décidé de tester l’allaitement des veaux sous les vaches plutôt que d’investir dans une nurserie », expliquent Philippe Venzac et David Aymar, installés sur 113 hectares avec 65 vaches brunes et prim’holsteins à Mourjou - Puycapel, dans le Cantal.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
19%

Vous avez parcouru 19% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !
Votre analyse du marché - Bovins de Boucherie

La consommation estivale est atone

Avec les épisodes de fortes chaleurs, les éleveurs, qui tentent de limiter les achats de fourrages, commencent à vendre des animaux en manque de finition. Ces volumes supplémentaires ne font qu’accroître la pression sur le marché à une période de l’année où la demande est ciblée et surtout limitée.
Votre analyse du marché - Veaux

Les cours des veaux laitiers sont stables

L’offre de veaux laitiers est en adéquation avec les besoins des intégrateurs. Ces derniers se sont mis à jour dans les retards de sortie, au prix de sacrifices financiers. Le recul des mises en place, en conséquence de la crise de Covid-19, ne devrait pas se ressentir avant le quatrième trimestre.